Croyance limitante

Croyance limitante

Définition de la croyance action : le fait de croire en quelque chose qui nous apparaît comme vrai, vraisemblable ou possible, en l’existence, à la vérité d’une doctrine ou d’une opinion professée dans un cadre religieux, philosophique, politique voire familiale.

Pour ma part, ces croyances proviennent très souvent des croyances issues de notre lignée familiale, nos parents, grands-parents, ainsi qu’à l’école. Elles nous ont été inculquées durant notre enfance et transmises de génération en génération. Les croyances peuvent être bonnes si elles ne nous limitent pas dans nos actions, nos libertés, nos pensées, notre personnalité et dans l’utilisation de notre libre arbitre

Les croyances sont d’ordre religieux, psychologique, psychique. Ces croyances nous endoctrinent et nous poussent à agir fidèlement aux traditions reçues et indépendamment de notre volonté afin d’assurer une continuité et descendance familiale. C’est comme assumer la déception ou le non-accomplissement de l’autre de ne pas avoir réussi ou saisi l’opportunité d’y parvenir. Ceci ajoute une pression supplémentaire à notre propre réussite ou à celle des nôtres.

Lorsque l’on regarde d’un peu plus près, cette croyance limitante paraît, dans un premier temps, rassurante avant de s’avérer contraignante pour soi. Exemple : « Je suis faite pour ça et rien d’autre ! Je dois le faire sinon je ne serais pas à la hauteur de mes parents et de leurs attentes et par conséquent je les décevrai. »

En partant du postulat « tu feras de grandes études comme ton père ou ta mère ! » La question qui subsiste est la suivante : est-ce vraiment ce que nous sommes au fond de nous ? Est-ce vraiment ce à quoi nous aspirons ? Avons-nous les capacités nécessaires pour y parvenir ? Si tel n’est pas le cas, le résultat sera désastreux ! Imaginez la dévalorisation que cela va engendrer, l’inadéquation que cela va provoquer avec notre enfant intérieur ainsi que les dégâts et l’angoisse émotionnelle émanant de ces insidieuses « fausses » croyances !

Si nous évoquons les croyances religieuses, indéniablement ces dernières peuvent être d’un secours certain quand tout va mal dans notre vie. La croyance religieuse peut nous permettre de nous raccrocher à quelque chose.  Toutefois, lorsque vous péchez votre premier réflexe sera de vous en absoudre de vous purifier dans le but d’atteindre le paradis. A l’inverse, si vous êtes impure ou athée vous irez en enfer et non au paradis.  Alors si Dieu existe, quel qu’en soit la forme, ne nous a-t-il pas conviés à nous aimer les uns les autres, à ne pas nous juger, à partager chaque détails malgré nos différences ? Nous avons tous le droit à l’erreur et il faut savoir pardonner et combattre le « désamour » généré par nos idées figées.

Il y a aussi les croyances limitantes telles que le don de soi, l’obéissance « aveugle » qui nous empêche de nous épanouir Nous devons apprendre à nous détacher de la pensée unique et nous affranchir des idées préconçues afin de se faire sa propre opinion.   Stop au jugement, à la méconnaissance de l’individu et de sa différence. Nous avons tellement hériter de fausses croyances ou des croyances ne nous appartenant pas soit par méconnaissances, jugement hâtif, inculture…, Ces limites peuvent être outrepassées grâce à la culture, les échanges, des débats tant que nous ne faisons pas de tort à autrui et n’entravons pas nos libertés fondamentales. Chacun est libre de croire mais il faut laisser les opinions à chacun.

Alors ôtons nos œillères et ouvrons-nous à la Vie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *